Logo prefecture de la Charente Maritime

Interdiction du Brûlage des déchets verts par les particuliers

COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PRÉFECTURE DE LA CHARENTE MARITIME

 

La Rochelle, le 10/04/2020

INTERDICTION DU BRÛLAGE DES DÉCHETS VERTS PAR LES PARTICULIERS

Malgré la fermeture momentanée d’un grand nombre de déchetteries, le préfet de la Charente-Maritime rappelle aux particuliers que le brûlage à l'air libre des déchets verts est une pratique interdite (article 84 du règlement sanitaire départemental) et dangereuse.

Depuis ce jour, le département de la Charente-Maritime est placé en risque sévère feu de forêts.

La végétation est particulièrement combustible. Ce phénomène est accentué par le vent d’Est qui soufflera sur le département ce vendredi.

80 % des feux de forêts se déclenchent à moins de 50 mètres des habitations. Depuis le début du mois d’avril, les sapeurs-pompiers sont intervenus à 20 reprises sur 16 communes pour maîtriser des feux de plein air (dépôts d’ordure, haies, sous-bois).

Ainsi, il est demandé aux particuliers d’utiliser leurs déchets verts en paillage ou en compost individuel ou de les stocker le cas échéant, à distance des maisons, des cabanons et des massifs forestiers.

Les services de l’État ainsi que les maires, au titre de leur pouvoir de police, veilleront au respect strict de cette interdiction qui relève de notre responsabilité collective.

Rappel des gestes et des comportements responsables dans le cadre de la prévention du risque feu de forêts :.

- L’entretien de sa maison : les aménagements et l’entretien des habitations permettent de les rendre moins vulnérables à l’incendie (matériaux durables et étanches, nettoyage des toitures et gouttières, éloignement - au moins 10 mètres - des matériaux dangereux et inflammables (Bois de cheminée, peintures, fuel)

- Ne faites ni feu ni barbecue aux abords des forêts,

- Ne fumez pas de cigarette en forêt et ne jetez pas votre mégot à terre,

- Ne faites pas de travaux pouvant générer des étincelles (soudure, scie, meulage...) les jours de risque d'incendie,

- Si vous êtes témoin d'un début d'incendie, donnez l'alerte en appelant le 18 ou le 112 (pompiers) en localisant le feu avec précision. Ne vous exposez pas inutilement.

Logo prefecture de la Charente Maritime

Interdiction faite aux hébergements à vocation touristique de recevoir du public

Communiqué de Presse de la préfecture de la Charente Maritime

 

La Rochelle, le 04 avril 2020


Interdiction faite aux hébergements à vocation touristique de recevoir du public dans les communes littorales de la Charente-Maritime


Ne pas changer de lieu de confinement est une nécessité absolue. La lutte contre la propagation du coronavirus doit rester dans l’esprit de chacun, il en va de la sécurité de tous. Notre système de santé doit être soulagé au maximum pour affronter l’épidémie de coronavirus.
Alors que les congés scolaires de printemps débutent ce week-end pour certaines zones du territoire et considérant que la Charente-Maritime est le deuxième département le plus touristique de France, Nicolas BASSELIER, préfet de la Charente-Maritime, a
pris aujourd’hui la décision d’interdire la location, à titre touristique, des chambres d’hôtels ainsi que des meublés de tourisme ou de tout autre logement destiné à la location saisonnière situés sur l’ensemble des communes littorales de la Charente-
Maritime, jusqu’au 15 avril 2020.


Cette interdiction ne concerne ni l’hébergement au titre du domicile régulier des personnes qui y vivent, ni l’hébergement d’urgence, ni l’hébergement pour des besoins professionnels dûment justifiés.


Dès la fin de semaine, le préfet de la Charente-Maritime avait mis en place des mesures fortes pour éviter tout déplacement durant les congés scolaires de printemps : contrôles renforcés par la police et la gendarmerie, avec obligation de faire demi-tour pour les
personnes en infraction, et mise en garde solennelle adressée aux plateformes de location hébergement touristique leur demandant de suspendre toute location saisonnière.

Logo prefecture de la Charente Maritime

En période de confinement, on ne part pas en vacances

Communiqué de presse de la préfecture de la Charente Maritime

 

En période de confinement, on ne part pas en vacances


Comme l’a rappelé le ministre de l’Intérieur hier, les contrôles par les fonctionnaires de police et les militaires de la gendarmerie seront sensiblement renforcés en fin de semaine alors que débutent les congés scolaires de printemps. La lutte contre la propagation du coronavirus doit rester dans l’esprit de chacun, pour la sécurité de tous.


Deux axes de contrôles ont été définis par le préfet de la Charente-Maritime :


1. Éviter l’arrivée et le départ de vacanciers


Les consignes sont claires, il n’est pas autorisé de changer de lieu de confinement, y compris pour les vacances scolaires. Le préfet a demandé aux forces de sécurité du département de la Charente-Maritime de renforcer les contrôles, de jour comme de nuit, sur des points stratégiques (péages, ponts d’accès aux îles, axes routiers secondaires, gares et entrées de ville et particulièrement aux abords des zones balnéaires) ainsi que par un dispositif mobile déployé sur l’ensemble du département.

En plus de l’amende de 135€ pour non-respect des décrets relatifs aux déplacements, il sera systématiquement demandé aux personnes en infraction de faire demi-tour.

2. Faire respecter les arrêtés préfectoraux

interdisant d’une part les accès aux plages, plans d’eau intérieurs, ainsi que leurs parkings d’accès, les accès aux chemins et sentiers côtiers, espaces dunaires, canaux, forêts et cales de mise à l’eau des bateaux et interdisant d’autre part la fréquentation piétonne, cycliste et à tous véhicules non autorisés de l’ensemble des espaces publics artificialisés du littoral, ports, quais, jetées, esplanades, remblais et fronts de mer, quelle que soit leur configuration.


Aussi, plus de 500 militaires de la gendarmerie nationale (dont deux escadrons de gendarmes mobiles) et 130 policiers seront sur le terrain jour et nuit. Tous les moyens seront mobilisés (escadron départemental de la sécurité routière, brigades VTT, véhicules sérigraphiés et véhicules banalisés avec policiers en civils, etc). Les contrôles seront appuyés par un hélicoptère du détachement aérien de la gendarmerie de Limoges ainsi que par des drones du groupement départemental de la gendarmerie et de la direction départementale de la sécurité publique.

Logo CDC Oleron

Organiser son suivi médical pendant la pandémie

Les professionnels de santé de l’Ile d’Oléron sont mobilisés pour répondre à vos besoins de soins.

Pour tout problème de santé, contactez votre médecin par téléphone. En fonction de la situation, vous pourrez bénéficier d’une téléconsultation voire d’un conseil téléphonique et  si c’est nécessaire, d’une consultation présentielle. Toutes les précautions sont prises dans les salles d’attente et les cabinets pour limiter la fréquentation et assurer l’hygiène.  Vous pouvez aussi attendre dehors ou dans votre voiture.

Votre ordonnance sera envoyée par mail vers la pharmacie de votre choix. Si vous présentez des signes d’infection, il vous est demandé d’appeler la pharmacie afin que les médicaments vous soient délivrés directement dans votre voiture sans rentrer dans l’officine pour la protection de tous.

Les patients suspectés d’une infection covid 19  et qui nécessitent d’être examinés sont adressés par leur médecin traitant au centre covid 19 qui s’est installé dans les locaux du centre de santé où sont réalisées les gardes l’été.

Les consultations dans ce centre sont assurées à tour de rôle par les médecins libéraux volontaires de l’Ile d’Oléron et certains de leurs remplaçants. A l’issue de cette consultation, les patients pourront selon l’évaluation de leur état de santé être maintenus chez eux avec un suivi organisé en lien avec leur médecin traitant ou être dirigés vers un service hospitalier.

Les infirmiers libéraux s’organisent pour continuer d’assurer les soins à domicile dans les meilleures conditions possibles et seront amenés à effectuer certaines surveillances par téléphone sur prescription médicale.

Rappelons enfin que les maladies chroniques autres que covid 19 doivent aussi être suivies médicalement. Faites confiance à votre médecin. N’annulez pas vos rendez-vous de suivi mais appelez le pour une téléconsultation.

Prenez soin de vous, respectez les consignes et les gestes barrières.

L’association des médecins des médecins du Coureau d’Oléron

Logo Gouvernement Français

Mesures de soutien immédiates aux entreprises

L’activité de votre entreprise est impactée par le Coronavirus COVID-19.

Quelles sont les mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner ?


Face à l’épidémie du Coronavirus COVID-19, le gouvernement a mis en place des mesures de soutien immédiates aux entreprises :


1. Des délais de paiement d’échéances sociales et/ou fiscales (URSSAF, impôts directs) ;
2. Dans les situations les plus difficiles, des remises d’impôts directs pouvant être décidées dans le cadre d'un examen individualisé des demandes ;
3. Le report du paiement des loyers, des factures d'eau, de gaz et d’électricité pour les plus petites entreprises en difficulté ;
4. Une aide de 1 500 euros pour les plus petites entreprises, les indépendants et les microentreprises des secteurs les plus touchés grâce au fonds de solidarité ;
5. La mobilisation de l’Etat à hauteur de 300 milliards d’euros pour garantir des lignes de trésorerie bancaires dont les entreprises pourraient avoir besoin à cause de l’épidémie ;
6. Un soutien de l’Etat et de la Banque de France (médiation du crédit) pour négocier avec sa banque un rééchelonnement des crédits bancaires ;
7. Le maintien de l'emploi dans les entreprises par le dispositif de chômage partiel simplifié et renforcé ;
8. L’appui au traitement d’un conflit avec des clients ou fournisseurs par le Médiateur des entreprises ;
9. La reconnaissance par l’Etat et les collectivités locales du Coronavirus comme un cas de force majeure pour leurs marchés publics. En conséquence, pour tous les marchés publics d’Etat et des collectivités locales, les pénalités de retards ne seront pas appliquées.


Pour plus d’informations : www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

et en téléchargeant la brochure suivante : Brochure fiches pratiques sur les mesures de soutien

Numéros d'Urgence

Urgence Mairie : 06 73 51 50 25

Police Municipale : 06 74 48 24 03

Gendarmerie : 17

Pompiers : 18

Samu : 15

Centre Hospitalier de Rochefort : 05 46 88 50 50

Centre Hospitalier de Royan      : 05 46 39 52 52

Centre Anti-poison de Bordeaux : 05 56 96 40 80

 

commune touristique - le grand village plage

village etoile 2 * - Le Grand Village Plage

Pavillon Bleu 2019 - Le Grand Village Plage

Pavillon Bleu 2019

Communauté des Communes de l'île d'Oléron